LIVRAISON DOMESTIQUE GRATUITE SUR LES COMMANDES de 150 $ et plus !*

Rivalités au hockey

Héritage Hockey™ Insider


La nouvelle saison est sur le point de débuter, et nous aurions tort de ne pas parler des grandes rivalités au hockey au fil des années (égoïstement - ce sont nos favoris !). Demandez à tous ceux qui ont déjà regardé un match de hockey et ils vous parleront de « l’autre gars ». C'est vrai, l'équipe qu'ils aiment détester... l'équipe qu'ils doivent battre, quoi qu'il arrive ! Les vrais fans du jeu vous raconteront leurs triomphes et leurs chagrins dans la rivalité permanente avec leurs concurrents !

Depuis la création du jeu, il y a eu des rivalités entre les équipes, les joueurs, les supporters et les villes ! Il est très probable que l'une des rivalités les plus anciennes et les plus évoquées, qui existe encore aujourd'hui, se situe entre Toronto et Montréal.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la rivalité entre Toronto et Montréal date de plus de 100 ans et remonte à la toute première saison de hockey de la LNH en 1917. C'était une rivalité qui était destinée à exister, puisque Toronto et Montréal étaient les deux seules équipes canadiennes dans la ligue jusqu'en 1970. Le reste des six originaux (les Bruins de Boston, les Blackhawks de Chicago, les Rangers de New York et les Red Wings de Détroit) étaient toutes les équipes américaines. Les amateurs de hockey de tout le pays ont choisi leur équipe préférée et la rivalité a commencé. Même si les rivalités ont changé au fil des ans, avec la programmation et la disponibilité des programmes télévisés et, bien sûr, l'expansion de la ligue, la rivalité Toronto-Montréal, bien que modifiée, existe toujours aujourd'hui. Chose intéressante, Montréal compte 24 victoires en Coupe Stanley, contre 13 pour Toronto. Et lors de ces victoires, les deux équipes se sont affrontées dans 15 séries éliminatoires. Tout au long des années 1960, Montréal et Toronto se sont combinés pour remporter toutes les victoires de la Coupe Stanley, sauf une, la dernière victoire de Toronto en Coupe Stanley remontant à 1967. Étonnamment, les deux équipes ne se sont pas affrontées en séries éliminatoires depuis 1979.

Finalement, une autre rivalité a fleuri, la Bataille de l'Ontario est une rivalité entre les Sénateurs d'Ottawa et les Maple Leafs de Toronto. Les équipes s'affrontent dans la même division et s'affrontent assez souvent au cours de la saison régulière. Les partisans de Toronto n'aiment rien de plus que remplir l'aréna d'Ottawa pour les matchs. Au début des années 2000, Toronto et Ottawa se sont rencontrés à quatre reprises lors des séries éliminatoires. Toronto a remporté chacune des séries. Et puis, bien sûr, il y a la rivalité entre Calgary et Edmonton. Ces rivalités interprovinciales suscitent l’enthousiasme à chaque match.

Une fois les ligues élargies (après 1967), les rivalités se sont développées également. Une autre rivalité locale est celle qui existe entre les Sabres de Buffalo et les Maple Leafs de Toronto. Cela est principalement dû à la distance de 100 milles entre leurs arènes d'origine (le KeyBank Centre et la Scotiabank Arena). Il n’y a qu’un petit voyage le long de la Queen Elizabeth Way qui relie les deux. (* On ne peut qu'imaginer la rivalité qui existerait si une équipe de Hamilton se frayait un chemin dans la ligue !) Les Sabres de Buffalo ont réussi à maintenir la rivalité vivante en remportant 72 des 108 matchs à domicile de tous les temps contre les Maple de Toronto. Leafs malgré la masse de fans de Toronto qui assistent régulièrement aux matchs à domicile de Buffalo.

Qui d’autre aimons-nous regarder ? Les Bruins de Boston et les Sabres de Buffalo entretiennent une rivalité depuis que Buffalo a rejoint la LNH en 1970. Ces deux rivaux se sont rencontrés huit fois en séries éliminatoires, Boston remportant les cinq premières rencontres en 1982, 1983, 1988, 1989 et 1992. Leur série de 1983 a été le plus mémorable lors du septième match de la finale de la division Adams, Brad Park ayant marqué le but gagnant à 1:52 de la prolongation à mort subite. Buffalo allait finalement l'emporter en 1993, lorsqu'ils balayaient l'équipe de Boston au premier tour grâce au célèbre but du "May Day" de Brad May.

Bien sûr, il y a la rivalité Boston - Montréal, qui est considérée par l'ancien entraîneur-chef des Canadiens Jacques Martin comme « l'une des plus grandes rivalités sportives ». Ces deux équipes se sont affrontées plus de fois, tant en saison régulière qu'en séries éliminatoires. , que deux autres équipes de l'histoire de la LNH. En séries éliminatoires, Boston et Montréal se sont affrontés dans 34 séries, soit un total énorme de 171 matchs, 11 séries et quelque 54 matchs de plus que deux autres équipes Original 6, les Red Wings et les Maple Leafs. De plus, Boston et Montréal se sont affrontés 9 fois lors du septième match, soit plus de fois que tout autre adversaire dans l'histoire de la LNH.

Si la rivalité Toronto-Montréal est l'une des plus célèbres du sport, la rivalité de Toronto avec les Red Wings de Détroit est tout aussi intense. Cette rivalité remonte aux années 1920. En 2017, ils ont disputé 23 rencontres éliminatoires, dont cinq en finale. Un fait historique intéressant : la rivalité entre Toronto et Détroit était si féroce que lorsque les Rangers de New York affrontèrent Détroit en finale de 1950, New York s'arrangea pour disputer ses matchs à domicile à Toronto. Il y avait deux raisons : New York ne pouvait pas jouer au Madison Square Gardens, parce que les Ringling Bros. et Barnum & Bailey Circus étaient en ville, et ils voulaient amener Détroit au Maple Leaf Gardens parce que les fans de Toronto détestaient les Wings. Hilarant... mais vrai !

La rivalité a peut-être repris en 2015 lorsque l'ancien entraîneur des Red Wings, Mike Babcock, s'est engagé comme nouvel entraîneur des Maple Leafs de Toronto.

Tellement d'excitation et tellement de plaisir ! Nous n'avons mis en évidence que quelques-unes de nos rivalités préférées, mais il y en a bien d'autres. Nous voulons de vos nouvelles. Quelle est votre rivalité préférée... et pourquoi ! Est-ce le désir d’être meilleur, la volonté de gagner ou le simple mépris de l’autre équipe ? Nous publierons les réponses le mois prochain avec notre article de blog habituel !

ANNIVERSAIRES CE MOIS :

Le mois de septembre célèbre certains des plus grands de l’histoire du hockey ! Le grand « JOYEUX ANNIVERSAIRE » d'Heritage Hockey Insider est adressé à :
MARIO LEMIEUX , 5 octobre 1965 (propriétaire actuel des Penguins de Pittsburgh. Il a joué une partie de 17 saisons dans la LNH avec Pittsburgh de 1984 à 2006 et en est devenu propriétaire en 1999.)

PATRICK ROY , 5 octobre 1965 (considéré comme l'un des plus grands gardiens de but de tous les temps. En 2017, Roy a été nommé l'un des « 100 plus grands joueurs de la LNH » de l'histoire.)

DENNIS POTVIN, 29 octobre 1953 (quatre fois vainqueur de la Coupe Stanley avec les Islanders de New York. Il a également remporté trois fois le trophée commémoratif James Norris remis au meilleur défenseur de la LNH et a été élu au Temple de la renommée du hockey. en 1991)

LE MOIS PROCHAIN:

Suivez Heritage Hockey Insider alors que nous examinons les grands gardiens de tous les temps de la LNH !

laissez un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître